Franchise Magazine: Nouvelle Décision sur l’épilation à lumière pulsée

 

 
ÉPILATION À LA LUMIÈRE PULSÉE : LA COUR DE CASSATION RAPPELLE LE DROIT

Franchisées ou non, les esthéticiennes n’ont toujours pas le droit en France d’utiliser, pour l’épilation, les appareils de lumière pulsée. En revanche, les fabricants peuvent les leur vendre tout à fait légalement. C’est ce qu’a rappelé le 21 mars 2018 la Cour de cassation.

La Cour de cassation vient de mettre un terme au conflit opposant depuis six ans plusieurs acteurs du secteur de l’épilation. Le 21 mars 2018, la Cour a ainsi débouté les enseignes d’instituts de beauté Guinot et Mary Cohr (se développant en partie en franchise) et le Syndicat des dermatologues (SNDV).

Ces enseignes et ces médecins s’opposaient à une douzaine de fabricants et distributeurs de machines destinées à l’épilation par la lumière pulsée. Ils reprochaient à ces sociétés… lire la suite de l’article sur Franchise Magazine

Lire l’article complet paru sur
Franchise Magazine le 11 avril 2018

 

Mentions légales