Juin 2017: La cours d’appel définit l’acte de Beauté

 


 
Dans une décision du 22 Juin, la cour d’appel de Paris rappelle la frontière entre un acte de beauté-bien être et celui de médecine esthétique en s’appropriant une définition de la CNEP(lire la suite)

Lire ou télécharger tout cet article de presse paru dans
le magazine Cosmétiquemag, Juillet 2017

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × deux =